Juvénal Munubo Mubi

Député National élu de Walikale, RDCongo

SECURITE

population fuillant les combats

La sécurité étant le sentiment d’être à l’abri de dangers ou de risques, elle est indispensable à tout épanouissement ou progrès. Ainsi, il n’y a pas Développement sans Sécurité. La sécurité est le pilier principal d’une Nation. La sécurité ne doit pas être seulement celle des institutions politiques. Les populations doivent être protégées dans leurs personnes et leurs biens. L’Union pour la Nation Congolaise (UNC), l’un de plus grands partis politiques d’Opposition en RDC, attache une grande importance à la sécurisation du pays (Cfr. Plan de sortie de crise du Président Vital Kamerhe).

La sécurité reste une denrée rare pour plusieurs congolais. Si à l’Est et au Nord de la RDC, l’insécurité est accentuée par l’activisme de groupes armés étrangers (FDLR,ADF NALU, LRA,etc) et locaux (Maimai) à l’Ouest et au centre du pays, elle résulte du déficit d’encadrement de jeunes.

Ceci provoque la criminalité urbaine phénomène « kuluna ». La réforme du secteur de sécurité (Armée, Police, services de renseignements et migrations) et de justice (cours et tribunaux, établissements pénitenciers) est la solution efficace pour mettre fin à l’insécurité persistante en RDC. Une bonne politique d’encadrement de la jeunesse y compris de celle ayant été recrutée de force dans les groupes armés (à travers le DDR) peut contribuer à assurer une stabilité sur le long terme.

FARDC-Monusco