Juvénal Munubo Mubi

Député National élu de Walikale, RDCongo

Autres engagements civiques
  • Participant avec les autres experts de la société civile dans le processus de la réforme du secteur de sécurité en RDC (police, armée, justice, services de migrations et renseignements) avec l’appui d’IDASA (Institut Sud Africain pour la Démocratie) et du Programme de Redevabilité externe du Secteur de sécurité (Accountability Security Security Program) de la Coopération britannique7 ;
  • Point focal Nord Kivu du Réseau de la Société civile pour la réforme du secteur de sécurité, RRSSJ et membre du Groupe stratégique pour le passage de la loi organique de la Police nationale au Parlement ;
  • Membre du Réseau de la Société civile ALPC au Nord Kivu (Armes légères, petits calibres et réduction de la violence armée) ;
  • Consultant du PNUD dans le programme Gouvernance judiciaire et sécuritaire ;
  • Bénéficiaire d’une formation en conception, gestion et évaluation des projets organisée par le Consortium Briderleech Deelen et la Caritas Luxembourg à Kabgayi au Rwanda en mars 2008 ;
  • Bénéficiaire de 4 formations sur la décentralisation territoriale organisées par le Centre catholique d’échange (CCE), la Commission Épiscopale Justice et Paix (CEJP) et la Commission diocésaine Justice et Paix (CDJP) en 2006 et 2009 ;
  • Formateur Accompagnateur Diocésain (FAD)/ Diocèse de Goma sur la décentralisation territoriale ;
  • Participant au Séminaire sur la Police de proximité organisé par le CSRP (Comité se Suivi de la Réforme de la Police) le 22 septembre 2010 au Grand Hôtel de Kinshasa ;
  • Co-concepteur du Module « Police » en prévision des formations des formateurs organisées par le Programme Redevabilité Externe de DFID en novembre 2010 ;
  • Orateur principal de la Campagne « Lasciateci in pace, siamo bambini » c’est-à-dire « Laissez nous en paix, nous sommes des enfants » organisée à Rome en Italie par la Caritas Diocésaine de Rome;

Politique

Juvénal Munubo commence sa vie politique dans la formation politique FONUS au sein de laquelle il monte en échelons pour devenir, en fin décembre 2003, Président Fédéral du parti au Nord-Kivu. En janvier 2005, il adhère le Parti du Peuple pour la Démocratie et la Reconstruction (PPRD) et assume la charge du Chef du Département de Communication et Porte-parole du parti dans la province de Nord-Kivu. Il joue un rôle important pendant la Conférence de Goma sur la paix, la sécurité et le développement dans les provinces du Nord et du Sud Kivu du 06 décembre 2007 au 23 janvier 2008 où il milite pour la protection de la communauté humanitaire du Nord Kivu.

En mars 2011, il adhère l'Union pour la nation congolaise et travaille à côté de Vital Kamerhe. Le 28 novembre, il est élu Député National en Territoire de Walikale, dans la province du Nord-Kivu, sur la liste de l'UNC. Au parlement, il assume différentes responsabilités :

  • Rapporteur de la Commission spéciale chargée d'élaborer le Règlement intérieur de l'Assemblée Nationale de la 2e Législature de la 3e République, du 1er au 16 mars 2012 ;
  • Membre de la Commission permanente Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale ;
  • Rapporteur de la Sous-commission Forces Armées dans la Commission permanente Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale 9.

En 2012, il participe, sur invitation du Département d'État du Gouvernement des États-Unis d'Amérique à une visite d'échange aux États-Unis sur « L’industrie minière aux États-Unis et les implications de la Loi Dodd Frank10 ». En février 2013, il est Visiteur de l’Union Européenne (Europian Visitors Leadership Program, EUVP) à Bruxelles et au Parlement européen à Strasbourg. En juin 2013, Il contribue au 14e Forum international sur le continent africain (FICA) organisé par l’IHEDN (Institut des Hautes Études de la Défense Nationale) à l’École Militaire de Paris / France, sous le thème: Les conditions de stabilité durable en Afrique.

En décembre 2013, il est auditeur du Centre d'études stratégiques de l'Afrique du 8 au 13 décembre 2013 à Washington aux États-Unis, avec pour thème « Réforme/ Transformation du secteur de sécurité en Afrique centrale ».